Home » Larchipel des sorcières: 1. Le Vaisseau Blanc by Jean-Nicholas Vachon
Larchipel des sorcières: 1. Le Vaisseau Blanc Jean-Nicholas Vachon

Larchipel des sorcières: 1. Le Vaisseau Blanc

Jean-Nicholas Vachon

Published
ISBN :
Kindle Edition
212 pages
Enter answer

 About the Book 

Le sommeil tant souhaité me fit sombrer dans les brumes de Mormort, à travers des images de cette île qui peuplèrent mes rêves, ce jour-là. Tant de cris de détresse, tant de malheur audible à travers les hurlements du vent qui battait cette terreMoreLe sommeil tant souhaité me fit sombrer dans les brumes de Mormort, à travers des images de cette île qui peuplèrent mes rêves, ce jour-là. Tant de cris de détresse, tant de malheur audible à travers les hurlements du vent qui battait cette terre isolée! J’ai entendu les pires souffrances colportées par ce vent sauvage qui les traînait aux quatre coins de cet océan furieux. Une pluie de glace s’abattait sans interruption sur la végétation noyée dont il ne subsistait que des troncs distordus et noircis par la moisissure. Le ciel pleurait à chaudes larmes ce malheur si grand qui régnait en cet endroit honni par l’amour. Là-bas, il n’y avait que tristesse et désarroi, qu’une terre abandonnée dans un coin du monde où la torture fait office de caresse, où les misères sont le pain quotidien.Dans une région grise et presque inondée, j’ai vu des silhouettes déambuler avec difficulté, bravant les intempéries pour je ne sais quelle raison. J’ai eu l’impression, dans ce rêve macabre, que la plus horrible des douleurs envahissait mon âme et s’en emparait pour l’éternité.Il y avait un château, une forteresse immense qui résistait depuis des siècles, me paraissait-il, à cette misère inhumaine. La longue tour qui dominait l’ensemble perçait les nuages sombres, comme la flèche d’un espoir éteint qui perdure au-delà de la mort. Là-haut trônait le siège du mal, la source de tout désespoir et le prolongement de toutes les haines.